Robots sont une réalité pour nos grands troupeaux - partie 2

By Lizzy French, PhD

Dans notre dernier numéro, nous avons parlé des avantages que la traite robotisée apporte aux vaches en grands troupeaux (lien de retour au 1er article). Dans ce numéro, nous allons explorer des avantages supplémentaires pour la vache ainsi que pour la main-d’œuvre.

Avantages pour la vache

La traite robotisée augmente considérablement la flexibilité. Les traites peuvent être adaptées en fonction des besoins individuels d’une vache, indépendamment de la taille du troupeau.

Les données recueillies automatiquement sur les systèmes robotisés peuvent être utilisées pour contrôler la santé et la reproduction et pour suivre les caractères pour la sélection génétique. Elles peuvent également identifier les vaches à traite inefficace en surveillant le débit de lait, les indicateurs de santé (lactodéshydrogénase, conductivité, sang, etc.), le temps de pose des manchons trayeurs et le temps de traite. Celles-ci peuvent toutes être intégrées à des rapports afin de filtrer les animaux qui sont en dehors de vos limites spécifiées.

 

Pour les vaches qui sont à plus de 200 jours en lait, vous pouvez modifier les autorisations afin de réduire le nombre de traites par jour puisque trois traites ne sont peut-être pas nécessaires basées sur le niveau de production de l’animal. Vous pouvez également diminuer la quantité d’aliments disponibles par le biais du robot si elle est en diminution de production pour répondre à ses besoins nutritionnels. Cela favorise également la période de tarissement en réduisant la production en fonction de la quantité de grains offerte. Traire les bonnes vaches au bon moment avec la fréquence de traite la plus appropriée peut améliorer globalement l’efficacité du robot.

En dernier, mais non le moindre, bien que davantage de recherche soit nécessaire afin de valider les résultats anecdotiques, très souvent, les grandes fermes laitières en robotique rapportent des taux de réforme moins élevés en raison de l’amélioration du bien-être de la vache. Les vaches ont une plus courte distance de marche, consacrent moins de temps debout et sont éloignées de la table d’alimentation pour de plus courtes périodes de temps.

Avantages pour la main-d’œuvre

Passer à la traite robotisée permet à un éleveur de se concentrer sur la qualité du temps plutôt que la quantité de temps. Sur les fermes conventionnelles, la majorité du temps est consacrée à diriger les vaches vers la salle de traite et la récolte du lait. Ceci est en contraste frappant avec une ferme robotisée alors que les vaches se rendent volontairement et que la récolte est automatisée. Bien que les éleveurs devraient s’attendre à consacrer le même montant de temps dans l’ensemble, il est porté sur d’autres tâches

Certaines tâches nécessitent encore la même quantité de temps, cependant plus de temps à l’intérieur de chaque zone peut être consacré à l’analyse des données de vaches. En se fondant sur la rétroaction du logiciel, il peut être découvert que plus de temps devrait être consacré à la reproduction ou à repousser les aliments. Attendez-vous à passer du temps sur les vaches à besoins/soins particuliers une fois que le troupeau entier a été filtré à travers les capteurs et les algorithmes.

 

En acquérant une utilisation plus efficace du temps, un éleveur connaîtra probablement une souplesse accrue dans la routine quotidienne. Cela laisse du temps pour se concentrer sur certains aspects de la gestion nécessitant des améliorations. Par exemple, si vous possédez le Herd Navigator et remarquez plusieurs vaches anœstrus, vous devriez essayer d’en trouver la source avec votre équipe de conseillers si nécessaire. Il peut simplement s’agir d’un événement saisonnier ou quelque chose qui justifie une enquête plus poussée.

Vous pouvez également envisager des ajouts automatiques, comme de repousser les aliments pour favoriser la consommation de matière sèche et le nombre de visites alors que la livraison automatisée des aliments peut optimiser l’alimentation. La recherche démontre que 3 distributions ou plus d’aliments frais améliorent la consommation de matière sèche, la santé du rumen et l’uniformité de la fermentation qui peut améliorer la production laitière et les composantes du lait (principalement des lipides) en conséquence.*

La restructuration du temps réduit également le besoin de main-d’œuvre inexpérimentée et potentiellement le nombre d’heures par tâche. Hormis les tâches quotidiennes essentielles, vous devriez vous concentrer sur l’embauche de personnes qui sont en mesure d’utiliser le logiciel en association des connaissances sur la vache pour prendre des décisions. Ces décisions pourraient inclure l’analyse d’une nouvelle incidence de conductivité élevée dans un quartier et évaluer si elle est clinique ou autre. Le temps de formation d’un employé dépend du nombre d’animaux, si vous êtes une exploitation de vêlage saisonnier ou si d’autres spécialisations sont nécessaires.

La main-d’œuvre qualifiée avec des personnes compétentes est plus efficace et permet plus de vaches par personne, parce que les robots gèrent la traite. Au fur et à mesure que la taille des troupeaux augmente, des économies d’échelle en matière de main-d’œuvre sont réalisées (voir tableau 1).

Les résultats varieront d’une ferme à l’autre et DeLaval ne prétend pas que les résultats décrits sont typiques. Rien dans les présentes ne pourra constituer une garantie ou une garantie de performance.  Veuillez utiliser cette information comme une partie seulement des décisions de sélection de produits.  Les calculs décrits ci-dessus sont fondés sur une moyenne de rendement de plusieurs zones, dans des conditions normales, et ne peuvent pas prédire les résultats futurs.  L’utilisation réussie d’un produit dépend d’une variété de facteurs, y compris des bonnes pratiques de gestion d’exploitation et de troupeau.

La technologie de Précision fournit également un modèle d’affaires viable et moderne pour les conseillers de troupeau. Les robots génèrent un niveau plus élevé de données traitées et des rapports sont en mesure de résumer, qu’ils soient par défaut ou personnalisés, de l’information pour la société de génétique/semence, le vétérinaire et le nutritionniste afin qu’ils puissent trouver des opportunités dans leurs troupeaux. Par exemple, un éleveur pourrait avoir besoin d’envisager une autre variété d’ensilage de maïs pour améliorer la consommation (ex., ensilage de maïs différent du traditionnel). Vous pourriez également remarquer des taux de conception faibles ou une faible efficacité en robotique provenant de certains taureaux, qui pourraient influencer les décisions futures. Des programmes ont longtemps été utilisés pour aider à évaluer les données de gestion du troupeau, mais cela devient immédiatement disponible avec les systèmes à traite robotisée.

Plus important encore, la traite robotisée contribue à créer une industrie attrayante pour les générations à venir. C’est parce que la main-d’œuvre en traite robotisée n’est pas aussi intense qu’en traite conventionnelle et permet aux éleveurs de se spécialiser dans des domaines qu’il ou elle préfère. La traite robotisée donne plus d’attention à la vache et les renseignements qu’elle fournit.

  • (Hart et al. 2014. J. Dairy Sci. 97:1713-1724; Sova et al. 2013. J. Dairy Sci. 96:4759-4770)

Contactez votre concessionnaire DeLaval

Pour des questions générales