La Ferme Georgia Dairy choisit de moderniser avec cinq Robots DeLaval VMS V300

Depuis 1941, la famille Rodgers possède et exploite Hillcrest Farms Inc. à Dearing, Ga.

Selon le copropriétaire, Mark Rodgers, leur exploitation comprenant 430 vaches laitières a été la première dans le "Grand Sud" à atteindre une production de lait moyenne par vache de 45 kg et une moyenne de troupeau mobile de 13,600 kg.

Le succès de cette famille laitière - gérée par les frères Mark et Andy - a certainement surmonté la chaleur étouffante et l'humidité de leur région, mais une autre préoccupation les a menés à considérer la planification d'une nouvelle façon d'exploiter leur ferme : la main-d'œuvre.

"Pour continuer la traite dans la salle de traite, nous savons fort bien que nous devrons faire face à des problèmes de main-d'œuvre ", explique Mark. "Nous pouvons soulager une grande partie de cette question avec les robots".

Hillcrest Farms sera l'une des premières fermes laitières aux États-Unis à traire avec le tout nouveau système de traite DeLaval VMS V300™. La famille Rodgers a opté pour cinq robots, plutôt que six, après avoir pris connaissance de l'amélioration de la capacité du VMS V300.

The Rodgers family

The Rodgers family (L to R): Caitlin, Joshua, Jan, Mark, Gladys, Andy and Billy

"Les nouveaux robots sont plus rapides et nous pouvons traire dix vaches de plus par robot. Donc, même si nous payons davantage par robot, le coût total de l'installation diminue", confirme Mark, notant que la modernisation et les frais d'entretien seront inférieurs avec moins de robots.

Les Rodgers ont prévu dès le début de réduire leur troupeau laitier de 385 à environ 330 vaches, et ils espèrent démarrer en traite robotisée au début 2019. Pour en faire une possibilité, ils moderniseront leur stabulation libre existante de 148 m, avec des allées rincées à l'eau, qui se trouve à l'horizontale d'est en ouest pour optimiser la circulation de l'air. Du côté sud, ils ajouteront une salle de robots avec trois unités VMS V300, et du côté nord, ils construiront une autre salle de robots avec deux unités (extension possible jusqu'à trois), une salle pour le réservoir à lait, un bureau et un centre pour les visiteurs.

Le maintien de la fraîcheur et du confort de leurs vaches est une considération majeure pour la ferme. "Notre bâtiment d’élevage a été construit en fonction des temps chauds, de sorte que nous sommes quelque peu limités dans la façon de faire la transition aux robots," déclare Mark. "Nous sommes bons en matière de gestion de troupeau - c'est notre force."

Mark Rodgers

Le bâtiment existant est muni de quarante ventilateurs de 130 cm, une faîtière ouverte de 90 cm, des avant-toits de 420 cm, et un système de gicleurs pour rafraîchir les vaches à la table d’alimentation. 16 ventilateurs additionnels seront ajoutés avec les nouvelles installations pour les robots.

Pour accommoder les vaches taries dans leurs plans de modernisation, les Rodgers utiliseront 40 logettes existantes pour créer un parc de vaches taries éloignées et construire un nouveau bâtiment de maternité de 30 logettes pour les vaches taries avancées. La proximité des vaches taries aidera à l'alimentation, et, à les rafraîchir plus efficacement. 

Les enfants de Mark et Andy seront la quatrième génération à poursuivre la tradition d'élevage laitier de la famille. Caitlin, la fille de Mark est la gestionnaire des opérations de l'exploitation; Josh, le fils d'Andy, est leur "technicien"; et la femme de Josh, Marlee, étudie pour devenir vétérinaire. Avec la combinaison de leurs compétences, Mark estime que la progression vers les robots était la meilleure option pour Hillcrest : "Je pense qu'il y a tellement de possibilités au fil du temps [avec des robots]. C'est là qu'on s'en va."

Contactez votre concessionnaire DeLaval

Pour des questions générales