Conseils pour la gestion de la reproduction

By Nancy Charlton

Cet article est le deuxième d’une série de trois articles portant sur la reproduction.

Peu importe que votre objectif soit 30/30 (un taux de gestation de 30 % et une moyenne de 30 000 lb) ou 30/15 (un taux de gestation de 30 % et une moyenne de 15 000 kg), le premier domaine sur lequel il faut se concentrer pour améliorer la productivité – et ceci s’applique à de nombreux troupeaux laitiers –, c’est la reproduction. Le Dr Paul Fricke a récemment animé un webinaire intitulé Programmes de fertilité pour atteindre des taux élevés de gestation à 21 jours dans les troupeaux laitiers à production élevée.** Il ne fait aucun doute qu’il est possible d’atteindre des taux de fertilité élevés. La question qu’il faut se poser, c’est : « Qu’est-ce qui empêche votre ferme d’y arriver? »

Le Dr Fricke a apporté de légères modifications au programme de synchronisation de l’ovulation (Ovsynch) habituel pour obtenir d’excellents résultats. Par contre, le protocole qu’il a mis au point nécessite de nombreuses injections. Bien que les producteurs soient plutôt à la recherche de solutions pour limiter le nombre d’injections, il ne faut pas perdre de vue l’idée de s’approcher des excellents résultats obtenus par l’équipe du Dr Fricke. Ce n’est qu’en atteignant des taux de gestation supérieurs à 20 % que vous pourrez commencer à souffler un peu, à faire de la réforme volontaire et à utiliser les outils génétiques pour sélectionner les génisses que vous voulez vraiment dans votre troupeau. Ce sera peut-être aussi l’occasion d’inséminer vos vaches en queue de peloton avec un bœuf de boucherie et de compléter vos revenus en vendant le veau à un meilleur prix, à condition de ne pas négliger l’attention portée au programme d’élevage des génisses.

Vous avez un VMS et un système d’activité ou un VMS et un Herd Navigator? Voici comment atteindre des taux élevés de gestation.

VMS et système d’activité :

1. Il est fortement recommandé de prévoir des visites vétérinaires à intervalles réguliers. La taille du troupeau dictera la fréquence, mais il faut prévoir en moyenne une visite aux deux semaines ou au maximum aux trois semaines. Une visite hebdomadaire est recommandée pour les grands troupeaux.
2. Le rôle du vétérinaire est d’évaluer la santé de vos vaches fraîches vêlées et de vous aider à intervenir en ce qui concerne les vaches ouvertes. Dites-vous que le temps consacré aux vaches ouvertes est plus important que celui consacré aux vaches gestantes. Lorsque votre vétérinaire examine les vaches inséminées il y a 28 à 35 jours, c’est pour cibler les vaches ouvertes et vous donner des conseils concernant la prochaine saillie. Puisque les taux de mortalité embryonnaire peuvent être élevés, il est important de refaire un examen entre le 35e et le 50e jour pour s’assurer que les vaches sont toujours gestantes. On peut aussi profiter de ce deuxième examen pour vérifier rapidement la présence de jumeaux ou déterminer le sexe fœtal.
3. Le rôle du vétérinaire devrait être de concevoir un programme qui combine votre système d’activité et un programme complémentaire d’injections de GnRH et de prostaglandine pour aider les vaches qui ont un cycle œstral mais des chaleurs silencieuses et pour stimuler les vaches sans cycle œstral.
a. Le programme de pré-synchronisation (Presynch) avec insémination des vaches qui montrent des signes de chaleur après la deuxième injection est populaire. Les vaches sans cycle œstral (qui ne montrent aucun signe de chaleur) sont ensuite soumises au programme Ovsynch et sont TOUTES inséminées à une date donnée – les génisses au plus tard à 90 jours et les vaches au plus tard à 80 jours (ce n’est qu’un exemple).
b. Un autre programme populaire consiste à inséminer en fonction de l’activité jusqu’à un jour donné, puis de réunir toutes les vaches à 70 jours et toutes les génisses à 80 jours et d’enclencher une synchronisation CIDR. Cette façon de faire permet de s’assurer que toutes les vaches ont été inséminées avant une certaine date.
4. Les programmes pour vaches taries et pour vaches en préparation au vêlage sont essentiels pour que la reprise de l’ovulation se fasse à 50 jours et pour que les vaches soient fertiles entre les jours 60 et 90 jours lorsque vous déciderez d’enclencher la première insémination. Des lacunes dans l’application de ces programmes ainsi qu’une surpopulation peuvent nuire au taux de conception.

VMS et Herd Navigator :

1. Il faut que votre vétérinaire soit prêt à modifier son approche et sa façon de travailler avec vous. De votre côté, vous devez vous attendre à devoir adopter une approche plus proactive en ce qui concerne la gestion de la santé de votre troupeau.
2. Le rôle du vétérinaire est de déterminer de quelle manière vous allez évaluer la santé de vos vaches fraîches vêlées. Il pourrait s’agir par exemple de prévoir une échographie de routine pour toutes les vaches fraîches vêlées ou seulement pour les vaches sans cycle œstral 40 jours après le vêlage. C’est son rôle d’établir les procédures normalisées pour les vaches sans cycle œstral et celles que le Herd Navigator identifie comme « anormales ». Ces procédures normalisées vous permettent d’intervenir et de traiter vous-même les vaches anormales sans avoir à attendre la prochaine visite de santé du troupeau. C’est un des avantages que vous offre le Herd Navigator.
3. Le Herd Navigator vous indiquera les pertes embryonnaires précoces.
4. Vous voudrez peut-être continuer de faire des échographies si vous avez un taux élevé de pertes embryonnaires puisque certains des embryons seront à haut risque de mortalité après le 55e jour (le Herd Navigator cesse l’échantillonnage 55 jours après l’insémination). Ces échographies peuvent aussi être utiles pour vérifier la présence de jumeaux ou déterminer le sexe fœtal.
5. L’essentiel avec le Herd Navigator est d’inséminer toutes les génisses en première lactation au plus tard à 90 jours et les vaches au plus tard à 80 jours. Votre objectif devrait être de faire grimper les taux de conception : 40 % est un point de départ et viser une augmentation jusqu’à 50% est raisonnable si tous les facteurs qui influencent les taux de conception sont une priorité pour vous. Si vous souhaitez que toutes vos vaches soient inséminées à 80 jours, utilisez vos indicateurs clés de performance pour apporter des ajustements qui seront bénéfiques pour votre ferme.

L’incapacité d’augmenter le taux de gestation s’explique le plus souvent par l’absence de stratégie en ce sens. Il est possible de surveiller plusieurs indicateurs clés de performance dans DelPro, alors n’hésitez pas à les partager avec vos conseillers et à les passer en revue une fois par mois. Il faut beaucoup de travail pour améliorer le taux de gestion et il peut chuter rapidement. Demandez de l’aide au technicien en gestion de troupeau de votre concessionaire si vous ne savez pas où trouver l’information ou si vous avez besoin d’explications supplémentaires. Vous trouverez ci-dessous une capture d’écran qui montre les indicateurs clés de performance que vous pouvez utiliser pour faire le suivi de la performance de votre ferme avec le logiciel DelPro.

** Fertility Programs to Achieve High 21-Day Pregnancy Rates in High-Producing Holstein Dairy Herds, webinaire animé par Dr Paul Fricke et présenté en collaboration avec le Dairy Cattle Reproductive Council, le 26 février 2016.
Repro-Tips_3_FR

Contactez votre concessionnaire DeLaval

Pour des questions générales