L'élaboration d'un nouveau modèle de croissance pour les générations futures

Par Francisco Rodriguez, DMV, Directeur Robotique Intégrée

Comme l'industrie laitière fait face à des défis uniques, une approche 80/20 pourrait être la clé d'un avenir durable et profitable.

C'est une période passionnante pour faire partie de l'industrie laitière. Partout dans le monde, les exploitations laitières sont à subir une profonde transformation entraînée par les défis comme l'environnement, le bien-être animal, les perceptions des consommateurs, et la main-d'œuvre. Une nouvelle approche modulaire à la production de lait à l'aide de méthodes hybrides alliant la traite robotisée et conventionnelle gagne en popularité - et offre une croissance durable et rentable.


Francisco présente un nouveau modèle de croissance pour l’industrie laitière au Connect Summit 2019. Cliquez ici pour regarder.

Aujourd'hui, les vaches dans les grandes fermes laitières sont regroupées pour aider à rendre la main-d'œuvre plus efficace. Cette approche a été couronnée de succès au cours des dernières décennies, mais le jeu a changé. La main-d'œuvre traditionnelle n'est plus disponible. En outre, la consolidation des exploitations laitières, leur proximité avec les villes, et l'amplification de l'opinion des consommateurs sur les médias sociaux soulèvent des défis supplémentaires comme le manque de planification de la relève, les mauvaises perceptions des consommateurs, les contraintes de délivrance de permis et réglementaires.

Pour inverser le résultat du statu quo et pour aider les exploitations laitières à atteindre une croissance rentable et durable, qu'en serait-il si :

  • Le régime de main-d'œuvre traditionnelle peu qualifiée devenait radicalement un système de main-d'œuvre hautement qualifiée alors que moins, mais de meilleurs employés consacraient leur temps à des emplois à valeur ajoutée, alors que l'automatisation se chargeait du reste?
  • Quatre-vingts pour cent des tâches liées à 20 pour cent de la population de vaches se produisaient dans un emplacement centralisé, spécialisé, tandis que les autres 80 pour cent du troupeau bénéficient d'un environnement libre de toute contrainte, à faible apport de main-d'œuvre ?
  • Au lieu de transporter du fumier sur plusieurs kilomètres, les éléments nutritifs sont appliqués près des récoltes ?
  • Les vaches expriment leur plein potentiel génétique en étant traites autant de fois qu'elles veulent ?
  • Les rations des vaches sont parfaitement adaptées à leurs besoins spécifiques, y compris la production laitière ?
  • Les consommateurs ne peuvent pas faire la différence entre une exploitation laitière de 700- ou 70 000 vaches ?
  • Les consommateurs investissent dans la production de leurs propres aliments et énergie ?
  • Les entreprises en démarrage et les entrepreneurs en production laitière n'ont pas besoin de croître pendant la nuit pour être durables, mais ils peuvent le faire de façon incrémentielle au fur et à mesure qu'ils génèrent des profits?
  • Les producteurs profitent des frais généraux actuels, existants et développent avec une main-d'œuvre marginale, afin qu'ils puissent récolter le lait le moins coûteux ?
  • Nous pensons différemment ?

En perturbant l'actuel modèle de production de lait, un bon point de départ commence avec le fait que de nombreux producteurs laitiers possèdent leurs installations de traite. En appliquant une philosophie Hybride à ces exploitations, leur installation de traite conventionnelle actuelle devient la Matrice servant le Noyau du Troupeau. Ici, 80 % de la période de transition, les soins particuliers et la préparation de la ration auraient lieu, y compris la préparation et l'exportation d'une saine ration sans problème  pour les vaches très productives. Les salles de traite et les rotatifs existants maximisent leur efficacité avec des technologies Stand-Alone offrant un retour sur investissement rapide, comme le Robot Pulvérisateur de bain de trayons DeLaval TSR. Au lieu d'utiliser les salles de traite 24/7, nous les utilisons quelques heures par jour. La même équipe qui gère les vaches fraîches peut également les traire.

Une fois que les vaches et les rations sont prêtes, elles seraient déplacées vers les  Modules Robotiques de l'exploitation laitière, le secteur où au moins trois équivalents temps plein (ETP)) sont responsables de 840 vaches et 12 robots de traite qui pourraient livrer une grande quantité de lait par jour. Ces modules robotiques autonomes pourraient abriter 80 pour cent de l'ensemble de la population de vaches sous les soins de seulement 20 pour cent de la main-d'œuvre disponible. 

Les objectifs de cette approche 80/20 sont :

  • La simplicité offre une efficacité maximale entraînant le plus haut niveau de productivité.
  • Les vaches atteignent leur plein potentiel génétique.
  • Des employés hautement qualifiés gèrent les vaches les plus performantes.
  • Les éléments nutritifs sont près des récoltes.
  • Les règlements et les perceptions publiques sont moins préoccupants.

En fin de compte, la philosophie hybride offre un résultat durable, rentable nous aidant à en faire plus avec moins.

Contactez votre concessionnaire DeLaval

Pour des questions générales