Je suis étonné par ce qu'il peut faire

Les producteurs laitiers utilisant le tout nouveau robot VMS V300 pour la traite ont constaté un autre niveau de performance. Plusieurs ont connu, une pose précise et rapide du système de traite; une extraction de lait efficace; et une plus grande capacité de traite par robot.

Université Clemson
Clemson, Caroline du Sud

LaMaster Dairy Unit de l'Université de Clemson est la première aux États-Unis à installer des robots de traite DeLaval VMS™V300. L'École de la ferme laitière a commencé la traite de 160 vaches l'été dernier avec trois unités VMS™ V300, les aidant à mieux gérer la main-d'œuvre et offrir de nouvelles possibilités de recherche pour leur personnel. 

Cranbrook Farms 
Brussels, Ontario

Effectuant déjà la traite avec six unités DeLaval VMS™ Classic, la ferme Cranbrook était l'une des premières fermes au Canada à utiliser un robot VMS V300. Jusqu'à présent, le propriétaire, Joe Terpstra a constaté des poses rapides et en douceur; des temps de traite rapides; peu de chutes de gobelets; et des descentes de lait rapides. Toute cette efficacité porte Joe à dire que ce sera 70 vaches par robot. "Le V300 changera la façon dont les étables sont conçues."

Hillcrest Farms Inc
Dearing, Géorgie

Hillcrest Farms sera la première ferme en Géorgie à traire ses 350 vaches avec la robotique. La mise en route des cinq unités VMS™ V300 de la ferme est prévue pour cet automne, mais déjà, le propriétaire Mark Rodgers est heureux avec la transition qui est en cours sur sa ferme laitière. Toute la planification et les interrogations en ont valu la peine réalisant que la prochaine génération prendra bientôt la relève. Selon Mark, la traite robotisée "…correspond un peu mieux à la mentalité du nouveau millénaire. Elle leur donne plus de souplesse."

Contactez votre concessionnaire DeLaval

Pour des questions générales