Une vache qui passe le moins de temps possible à la traite est une vache qui optimise son temps de production

Si le gain est évident en temps et en confort de travail, la productivité reste le premier critère. Le système ROTO PR2100 a été conçu en collaboration avec les utilisateurs de manière à fournir une solution réellement pertinente à cette problématique.

Hero-Gaec-de-la-Belle-Vue.jpg

Gaec de la Belle vue

Aibes, France

Gaec de la Belle vue

Type de troupeau

Montbéliarde et Prim’Holstein (1/3 2/3)

Taille du troupeau

185

Ce Gaec familial est composé de 3 associés et d’un ouvrier. Frédéric, Fabrice et Julien nous expliquent en quoi la traite au Roto répond parfaitement à leurs attentes en matière de productivité.

InLine-Gaec-de-la-Belle-Vue.jpg

Vous misez sur l'association confort animal/système Roto pour augmenter votre productivité ?

“En 2008, nous avons privilégié le confort des vaches plutôt que le nôtre en passant l’aire paillée en caillebotis intégral et logettes avec tapis. Cet investissement nous a permis de loger plus de vaches dans le même bâtiment et de gagner en qualité du lait. Mais avec le troupeau grandissant, le temps de traite devenait de plus en plus long : nous avons donc commencé à réfléchir à notre confort à nous, car nous ne nous voyions pas faire autre chose que du lait”, explique Fabrice.

« L’idée était également de réduire le temps d'attente des vaches avant la traite car nous avions fait un constat simple : une vache qui passe le moins de temps possible à la traite est une vache qui optimise son temps de production. Avant la traite, les vaches sont attirées dans un espace spécialement conçu pour réduire le temps d'attente. Cet espace incorpore une barrière poussante qui les pousse au fur et à mesure. Elles ne patientent plus que 40 minutes contre 2 à 3 heures auparavant. Tout le temps disponible restant est passé à l'auge, à boire et à ruminer, donc à produire du lait.

Ensuite les vaches sortent de manière autonome pour retourner à leurs logettes qui, entre temps, ont été nettoyées. Le confort de la vache est pour nous primordial et nous avons prévu de continuer dans ce sens-là.

Une organisation visant une performance élevée

“Aujourd'hui nous effectuons 2 traites par jour, 185 vaches en 1 h 12 maximum. Nous avons gagné 2 heures ! Nous sommes à 2 trayeurs, un prépare (essuyage papier, 1ers jets) et l’autre branche 3 à 4 postes plus loin. Le début de la traite se fait souvent seul, le temps pour le second de mettre la sciure sur les logettes. C’est plus long de gérer ça tout seul avec les fraîches vêlées. C'est bien plus agréable de travailler dans ces conditions, nous pouvons surveiller plus amplement notre troupeau notamment parce que les vaches sont plus calmes. En termes de qualité du lait, elle s'est nettement améliorée et nous ne montons jamais plus haut que 180 000 cellules.

Conduite en 2 lots :

1 lot principal qui reste en bâtiment toute l’année et un 2ème lot (fin de lactation) qui sort l’Eté, principalement la nuit.

Votre prochain investissement ?

Ce sera pour le confort des vaches, ou une nurserie pour 200 VL, car la précédente n’était adaptée qu’à 110 VL.

Quote-Gaec-de-la-Belle-Vue.jpg

"Le confort de la vache est pour nous primordial et nous avons prévu de continuer dans ce sens-là"

Une vache qui passe le moins de temps possible à la traite est une vache qui optimise son temps de production

Systèmes rotatifs

Salle de traite parallèle PR2250 DeLaval

Si vous avez un troupeau de moyenne à grande taille et que vous souhaitez prendre de l'expansion, alors, le PR2250 est l'étape de choix. Traire plus de vaches à l'heure, et obtenir plus de temps libre pour gérer votre troupeau.

En savoir plus

En savoir plus

Lire des histoires similaires

Contactez votre agent DeLaval

Pour des questions générales